AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

 

 Kanon Tsukushi [Terminé]

MessageAuteur
MessageSujet: Kanon Tsukushi [Terminé]   Lun 2 Nov - 4:05

& . ALL ABOUT ME


    Spoiler:
     
    DONNÉES CONFIDENTIELLES :


    NOM : Tsukushi
    PRENOM(S) : Kanon
    ÂGE : 18 ans
    ORIENTATION : Bisexuel
    ARME : Un pistolet~♪
    GROUPE : Narcisse
    RANG SOUHAITÉ : ~Maître du Chat Noir~

    ................

    PHYSICAL APPEARANCE :

      Il avait de grand yeux verts, des petits crocs finement aiguisés, des poils soyeux, une petite moustache encadrant un beau visage triangulaire ; et pour finir, des petits coussinets rose.

      « Haaan ! Les chats sont vraiment magnifiques. »

      Kanon Tuskushi se trouvait dans sa chambre, situé dans le château de Raven. Il avait posé un gros chat noir sur ces genoux et l’admirait sous toute les coutures, les yeux brillant de curiosité.

      « Quel est ton nom ? »

      Le chat le fixait, arrêtant un instant de jouer avec les rubans des vêtements du jeune aristocrate. Ces yeux verts plongé dans les grand yeux bleu de Kanon, à présent empreint d’exaspération.

      « Nani ? »

      Poussant un long soupire de contrariété, Kanon passa une de ces mains dans ces beaux cheveux à l’aspect bleuté en un geste qui lui était devenu presque familié.

      « Très bien, tu as gagné. As-tu faim ? »

      Cette fois-ci, le vieux chat ce montra plus réceptif à ces paroles et ce mis à pousser de nombreux miaulement.

      « Je vois…Nya ? »

      Kanon poussa le chat sur le côté pour pouvoir se lever, et se dirigea avec difficulté vers la porte. Le matou quand à lui se frottait contre ses jambes, sa langue passait le long de ces babines avec contentement. Avant d'atteindre la sortie, Kanon se pencha vers le chat pour lui caresser le menton, sa peau au teint de poupée contrastait sauvagement avec les poils noirs de l’animal.

      « Allons-y. »


    ................

    INTO MY HEAD :

      La nuit était tombée depuis un long moment déjà, la lueur de la lune se glissait avec facilitée près des deux corps endormis. Éclairant les deux paisibles dormeurs de sa lumière blafarde. Ils respiraient tout les deux au même rythme, ponctuant le silence de notes paisibles et rassurantes. Les deux rêveurs formaient un étrange couple au milieu du grand lit. Les draps étaient défaits et les couvertures sommeillaient au sol. L'un d'entre eux poussa un bref soupire, ouvrit un œil puis l'autre. Il poussa ensuite un miaulement sonore, réveillant de cette manière le petit aristocrate qui se trouvait à ces côtés. Kanon repoussa le chat hors du lit, mécontent de ce brusque réveil. D'une main tremblante il alluma la fine bougie qui se trouvait près de son lit puis passa l'une de ces mains sur son visage. Une fois encore, il avait très mal dormis. Des cauchemars venaient toujours envahir ces nuits, l'empêchant à chaque fois de se reposer complètement. Sans compter ce maudis chat toujours affamé...
      A présent de fort mauvaise humeur, Kanon se leva avec peine de son lit pour aller ouvrir la fenêtre. Il avait grand besoin d'air, et d'aérer cette pièce par la même occasion. Il avait tendance à s'irriter facilement, surtout lorsqu'il manquait de sommeil comme c'était le cas aujourd'hui. Le gros matou inconscient de ce qu'il avait provoqué vint s'assoir près du Narcisse. Le jeune homme posa ces grands yeux bleu sur l'animal.

      * Vais-je lui apprendre à voler ce soir ? *

      Un petit sourire angélique éclaira son visage lorsqu'il attrapa le chat par le cou. Le chat se trouvait maintenant dans une situation délicate. Ces yeux grand ouvert à cause de l'étonnement, les pattes dans le vide, il regardait vers le bas qui se trouvait à plusieurs mètres de la.

      « Aujourd'hui, nous allons vérifier la théorie selon laquelle un chat retombe toujours sur ces pattes. Tu est partant j'imagine ? »

      Alors qu'il allait le lâcher, le chat se débattit violemment. Surpris, Kanon recula et trébucha sur un livre. Du sang éclaboussait le sol, le chat ne s'était pas gêner pour lui exprimer son mécontentement. De vilaines griffures défiguraient l'avant-bras du jeune homme. Libérer de Kanon, le chat retomba effectivement sur ces pattes lorsque le Narcisse le laissa tomber. Bien à l'abri, entre les quatre murs de la chambre. Craignant des représailles, il fila jusqu'à la porte rester entrouverte et sortit en éternuant. Toujours dos au sol, Kanon soupira. Il aimait vraiment beaucoup les chats. De plus il avait vérifié ce qu'il voulait savoir...

      « Il est retombé sur ces pattes...Saleté... »

      Les chats devaient être les seuls êtres habituellement considéré comme mignon qu'il appréciait. Généralement, il aimait plutôt les choses que tout le monde considérait comme étant très laide. Ces goûts douteux s'étendait même aux humains. Il préférait largement les êtres difformes aux beautés classique. Il leur trouvait beaucoup plus de charme et d'intérêt. Malheureusement pour lui, il attirait uniquement ce qu'il détestait. La vie était si ennuyante...

      Après s'être relevé, Kanon se dirigea vers sa table de nuit. Du sang dégoulinait le long de son bras, traçant un long chemin jusqu'au bout de ces doigts pour finalement rejoindre le parquet fraîchement ciré. Il lécha un de ces doigts avant de sortir un interminable bandage du meuble qu'il entreprit ensuite de se nouer autour de son poignet. D'un naturel patient, il le fit avec application.

      " Rien ne sert de courir ; il faut partir à point. "~


      Ce proverbe pouvait le définir parfaitement...


    ................

    SEE ME OTHERWISE :

      Une rencontre.
      « C’est pas possible ! Tu es vraiment un Crétin ! »
      Inoubliable ?

      Un vase brisé.
      « Qui es-tu ? »
      De grand yeux jaunes aux pupilles dilatées pour seule réponse.

      Une nuit, une clochette.
      « Que fait encore ce maudis chat ? »
      Une question, une seule et unique réponse.

      Narcisse.


      21 Décembre – 18H52.


      Une fine pellicule de glace recouvrait la ville. Elle parcourait les routes, grimpait sur les arbres endormis et se déposait sur les toits.
      Inconscient du danger qu’elle pouvait représenter, les passants vaquaient à leur occupation habituel. Plongés dans leur bulles, ils ne s'intéressaient plus qu’a leur petite vie, ignorant le monde qui les entouraient. Certains, les bras chargés de paquet, ruminaient de sombres pensés à propos de leur budget. D’autres encore, satisfaient de leur achats ne s’en formalisaient pas, pressés de rejoindre leur proches et de pouvoir leur offrir un Noël magique.
      Tsukushi faisait partit des personnes à la mine grave. Il n’avait pourtant pas utilisé plus d’argent que nécessaire pour les fêtes. Mais, inexplicablement cela le déprimait au plus haut point. Il détestait toutes ces fêtes inutiles. Si ce n’était pas pour faire plaisir à son grand-père, il ni aurait jamais participé. Mais il se sentait obligé de faire un effort, après tout, il était sa seule famille.

      Marchant d’un pas mesuré, Kanon traversait sans peine la foule qui se pressait sur les trottoirs de la rue. Le sourire lui revenait au fur et à mesure que le temps passait. Les fêtes ne duraient heureusement qu’un temps, qui plus est il était généralement très court.
      La joie qui avait animée le visage de Kanon disparut à peine quelque minutes plus tard.
      Malgré toute l'adresse dont il avait fait preuve jusque là, quelqu'un avait tout de même fini par le percuter. C'était...Irritant. Il ne lui avait fallut juste qu'un minuscule petit moment d'inattention pour que cela ce produise.

      Kanon posa ces intenses yeux bleu sur celui qui venait de le bousculer. Il ne put s'empêcher de jeter un regard très froid à l'enfant maladroit. Tout comme il ne put s'empêcher de lui dire une phrase sûrement très blessante pour un garçonnet comme lui, sans doute plus habitué aux douces paroles réconfortante de sa mère surtout lorsqu'il avait fait une quelconque bêtise.

      « C’est pas possible ! Tu es vraiment un Crétin ! »

      Il détestait vraiment les enfants...

      Un instant...

      Un enfant ? Lui ?

      Essayant de se calmer, Kanon l'observa plus en détail pendant qu'il s'agitait. Il était plus petit que lui de 10 bon centimètres et avait une tenue assez particulière. Une tenue qui ne convenait pas du tout a un enfant en bas âge. Et surtout, il avait un tatouage. Il devait donc au minimum avoir atteint l'âge de 15 ans. Kanon essaya de cacher son trouble en l'insultant d'avantage.

      « Regarde un peu ou tu met les pieds, tu verras c'est pas si compliqué ! Tu as des yeux non ?! »

      Un sourire totalement déplacé dans cette situation éclaira le visage du jeune homme.

      * Qu'est-ce que...Il se fiche de moi ? *

      Alors que l'inconnu basculait en arrière, Kanon l'agrippa par le col et le frappa violemment. Le petit brun tomba au sol, Kanon secoua sa main endoloris, un camion passa près d'eux avec un fracas épouvantable. Se pinçant les lèvres à cause de la douleur Kanon ignora le petit brun qui se relevait avec peine. Il l'ignora aussi lorsqu'il lui parla...

      Il avait un mal de chien.

      Ce mec avait la tête dure...

      * Enfoiré *

      Ne voulant pas perdre d'avantage de temps en sa compagnie, Kanon partit discrètement. Il ne valait pas la peine qu'il s'abîme l'autre main.

      Poussant un soupir de contrariété, Kanon pris la direction de son appartement. Une bonne douche lui ferait du bien.


      23 Décembre – 10H09.


      Un rayon de soleil s’immisca dans la pièce, chassant l’ombre de ces cachettes favorites. Éclairant le moindre recoin de la chambre, les moindres traits de Kanon. Pour une fois, il dormait paisiblement, aucun soucis ne semblait venir le hanter et habiter ces rêves. Il aurait pût paraître mort, allongé de cette manière avec un teint si pâle, presque cadavérique…Mais sa poitrine qui se soulevait régulièrement démentait férocement cette supposition.

      De l’autre côté de l’appartement, une porte s’ouvrit doucement. Une sombre silhouette s’infiltra sans bruit par la porte d’entrée laissé négligemment ouverte.

      Un vase se brisa, Kanon se réveilla en sursaut. Avait il rêver ? Par mesure de précaution, la tête encore dans les nuages, Tsukushi s’arma de sa lampe de chevet. Si voleur il y avait, voleur il ni aurait bientôt plus. Délaissant son téléphone portable complètement déchargé, Kanon sortit lentement de sa chambre, le cœur battant et toujours en pyjama. Il descendit une à une les marches qui le conduisait vers la cuisine, le lieu ou se trouvait manifestement un individu indésirable. La lampe bien en évidence devant lui Kanon entra dans la cuisine. Il observa lentement les lieux. Le vase bon marché qu'il avait acheté la veille reposait effectivement au sol, complètement cassé. Une étrange personne, les yeux embuée de larme était penché au dessus. Elle était brune, de très petite taille et portait une tenue de soubrette. Mais ce qui marqua le plus Kanon n’était pas ces vêtements, mais les grand yeux jaunes aux pupilles fendu qu’elle avait.

      * Un chat… ? *

      De plus, il ne se souvenait pas d'avoir jamais appelé une femme de ménage. Quelqu'un devait l'avoir fait pour lui alors...Non ?
      Le visage de la demoiselle s’éclaira instantanément lorsqu'elle l’apperçut. Très gêné par cette situation peu banal, l’aristocrate reposa discrètement la lampe sur le meuble ou se trouvait originairement le vase. Comme si ça avait toujours été son intention première.
      Cette fille…Il devait forcément s’agir d’un coup de son grand-père…

      * Huh…Va-t-elle s'arrêtée de parlé ne serait-ce qu’une petite minute ? Elle me gave déjà…-.-‘ *

      Le plus perturbant c’est qu’elle semblait très bien le connaître alors que lui ne se souvenait pas de l’avoir croisé un jour. Le plus effrayant c’est que des petits cœurs rose s'échappaient de son aura tandis qu’elle le regardait.

      * Il faut que je me débarrasse d’elle au plus vite, mais avant… *

      S’éclaircissant la gorge pour lui faire signe de ce taire, Kanon plongea ces yeux dans ceux de l’étrange créature.

      « Qui es-tu ? »

      23 Décembre - 00.07


      Partout ou elle se posait, elle laissait des traces de son passage. Souvent il s'agissait d'une petite goutte d'eau lorsque la température était trop élevé. Mais ce soir là, elle restait entière et allait se mêler aux autres petits flocons. Un centimètre de neige ; c'est ce qui entourait les arbres et suivait le contour des routes et des habitations. Le pas de quelques fêtards abîmait cette couche de neige que d'autres flocons s'empressaient de refermé. Le souffle de ces personnes lorsqu'ils chantaient formaient des petits nuages devant eux. Les guirlandes électriques décorant les arbres transformaient la neige sous ces branches en une multitudes de lucioles colorées. Malgré cette période de l'année, la rue ou habitait Kanon restait plutôt calme, loin de brouhaha enivrant situé plus loin dans la ville.

      Un petit son de clochette perça le silence qui régnait dans l'appartement. Même infime, il réussi à réveiller Tsukushi.

      « Que fait encore ce maudis chat ? »

      Il était pourtant sûr de l'avoir mis dehors et d'avoir fermé toute les entrées possible.
      Pouvait-il s'agir de cette minuscule soubrette auquel il avait réservé le même sort ?

      * Mais comment à t'elle fait pour entrer ? *

      Il se figea. Devant lui se tenait un être encore plus étrange que la petite soubrette d'hier matin.
      Il n'aurais sû dire s'il s'agissait d'un homme ou d'une femme ; et pourtant lorsque la chose lui tendit sa main, sans hésitation Kanon la prit. Il n'aurait pas dû...

      Le Centre du Monde


      Il pénétra dans un monde étrange, un petit brun assis sur une chaise l'accueillit avec un sourire malicieux.

      Ensuite, la chose lui parla, longuement. Relatant une histoire effrayante, une histoire dans lequel il l'obligerait à ce plonger par la suite. Cloué au sol, il ne pouvait rien faire qu'écouter. Il aurait pourtant voulu lui hurler de la fermer, le frapper s'il continuait...Mais il ne pouvait qu'attendre patiemment qu'il finisse ce qu'il avait commencé. Le tintement de la clochette de la chose à chaque mouvement qu'il faisait ne faisait que renforcer son exaspération. Allait-il lui parler encore longtemps ? Il ferait tout ce qu'il voudrait pourvut qu'il se taise.

      Entendant enfin ces prières silencieuses, il se tût, remplaçant sa voix par des milliers d'images. L'horreur se dessina devant lui, des images de guerres, de morts et de folies.
      Après un moment qui lui parut être une éternité, tout s'arrêta. La chose lui mis sa main sur la joue, en un geste apaisant.

      « Qui es-tu ? »

      Après une infime hésitation, Kanon finit par lui répondre.

      [Histoire liée à celle de Stanley Selem].



    ................

    BEHIND THE MASK :

    PRÉNOM // PSEUDO : Sushi
    ÂGE : 17 ans
    COMMENT AVEZ-VOUS CONNU LE FORUM ? : Huguette Pasteko m'a guidé(e) jusqu'à vous. [Par soucis d'anonymat, nous ne vous divulguerons pas son vrai pseudo: Hans Weatherly].
    CODE : Mais oui, mon enfant. ~.

    ................
Kanon Tsukushi
×Maître du Chat Noir ~
avatar

Messages : 70
Âge : 18 ans
Personnalité : Suspecte

DOSSIER
× Arme : Le Janken et le Kaméhaméha u_u'
× Reminder:

Voir le profil de l'utilisateur
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: Kanon Tsukushi [Terminé]   Dim 13 Déc - 14:15

    KAN'A'PÊCHE !.
    Je suis désolé d'avoir trainé pour la validation OMG, j'avais pas vu. XD.
    Oui bon, c'est bien, tout est en règle. x3.
    Donc, donc, donc, validé et tout. >w<.

    Bon jeu sur TLH,
    Ombre. ~.
The Shadow
■ Kuro ■
| Keep me |

avatar

Messages : 155
Âge : Je ne suis pas sujet à avoir un âge.
Personnalité : Je suis Ombre. Seulement moi.

DOSSIER
× Arme :
× Reminder:

Voir le profil de l'utilisateur http://tales-of-fate.forumactif.com
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: Kanon Tsukushi [Terminé]   Dim 13 Déc - 14:22

OMG le jeu de mot o.ô
Je voulais savoir combien de temps t'aurais mis avant de t'apercevoir que j'avais fini...Tu auras mis un peu plus d'une semaine ! x3
Merci de m'avoir enfin validé...Mais...En fait...C'est à dire que...Won ? Je suis un Narcisse =.=' Je fait pas partit des Circus T^T Ptdr
Kanon Tsukushi
×Maître du Chat Noir ~
avatar

Messages : 70
Âge : 18 ans
Personnalité : Suspecte

DOSSIER
× Arme : Le Janken et le Kaméhaméha u_u'
× Reminder:

Voir le profil de l'utilisateur
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: Kanon Tsukushi [Terminé]   Dim 13 Déc - 14:24

    Merde, j'me suis gouré dans la foulée. > __ >.
    Bon attends, je rectifie ça. xD.
    T'aurais pu me MPiyer pour prévenir, mdr... x).
The Shadow
■ Kuro ■
| Keep me |

avatar

Messages : 155
Âge : Je ne suis pas sujet à avoir un âge.
Personnalité : Je suis Ombre. Seulement moi.

DOSSIER
× Arme :
× Reminder:

Voir le profil de l'utilisateur http://tales-of-fate.forumactif.com
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: Kanon Tsukushi [Terminé]   Dim 13 Déc - 14:26

Héhé. Je trouves ça plus drôle de le faire ici u_u
+1 Won ! * Pouffe de rire derrière son écran *
Kanon Tsukushi
×Maître du Chat Noir ~
avatar

Messages : 70
Âge : 18 ans
Personnalité : Suspecte

DOSSIER
× Arme : Le Janken et le Kaméhaméha u_u'
× Reminder:

Voir le profil de l'utilisateur
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: Kanon Tsukushi [Terminé]   

Contenu sponsorisé




Revenir en haut Aller en bas
 

Kanon Tsukushi [Terminé]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
 :: 
» Myself «

 :: ▬ Sélection :: Validés
-
SOUNDTRACK

ABOUT US & THE WORLD

SWEETHEARTS


 

 

 

TOP-SITES




Because we're stars !
≥w≤.
Créer un forum | © phpBB | Forum gratuit d'entraide | Contact | Signaler un abus | Forum gratuit